Nos engagements

La responsabilité sociétale de l’entreprise (CSR) et le développement durable : L’assurance juridique est-elle concernée ?

Les notions de « responsabilité sociétale » et de « développement durable », bien que déjà présentes dans notre économie depuis les années 70, sont devenues fondamentales dans notre société contemporaine.

Bien, vous allez dire, mais cela n’a pourtant rien à voir avec l’assistance juridique ?
Au contraire !
Chez LAR, nous travaillons très concrètement sur deux plans à la CSR, c’est-à-dire sur nos produits et nos processus. Quelques exemples concrets :

  • Le core-business dans l’assistance juridique est la défense des droits légitimes de nos assurés et l’assistance maximale concernant le règlement de leurs différends. Ces derniers peuvent avoir un énorme impact sur les relations sociales sous-jacentes. Nous sommes réellement convaincus qu'un spécialiste protection juridique peut jouer ici un rôle social spécifique et a une responsabilité à prendre. Les différends sont classiquement résolus via la voie juridique, ce qui coute beaucoup d’argent, les années peuvent durer et la plupart des relations entre les parties sont définitivement endommagées. ADR et médiation sont selon nous de très précieuses alternatives et contribuent assurément à une solution aux contestations plus rapide, moins chère mais surtout davantage durable. A plus long terme, ceci contribue à une société plus mûre dans laquelle les différends ne sont pas résolus de manière conflictuelle mais via consensus. Dans ce cadre, nous développons des produits spécifiques qui couvrent les frais de médiation, nous intégrons une couverture de médiation dans nos produits classiques, nous investissons dans des enquêtes scientifiques universitaires à propos de la conciliation et nous prenons des initiatives pour que la médiation soit plus connue.
  • Dans la réglementation des sinistres, qui est pourtant de temps en temps considérée comme une vraie papeterie, il y’a à présent plus de 70% de nos messages qui sont diffusés de manière électronique. Divers projets sont en cours pour que le pourcentage augmente encore de manière drastique, également dans le domaine de la distribution et de la souscription des contrats. Ainsi, nous pourrons atteindre notre objectif final : « no paper ».
  • Avez-vous déjà entendu parler de la protection juridique « verte » ? Nos tout nouveaux produits accordent la couverture la plus large en cas de différend avec un produit écologique, comme l’installation de panneaux solaires.

Nous sommes convaincus que vous partagiez notre vision.

En plus, nous suivons, faisant partie du même groupe financier, la politique d'AXA Belgium.