Une assistance optimale, même sans couverture

28/06/2013 @ 12:00

Cet exemple montre qu'il est presque toujours possible d'aider nos clients, même en l'absence de couverture. Découvrez comment le courtier de l'assuré et le gestionnaire LAR ont pu aider le client dans sa quête de réponses claires. 

Récemment, un assuré a été condamné au pénal devant deux tribunaux différents (Nivelles et Veurne) à des déchéances de permis de conduire. Son permis lui a été retiré sous conditions, notamment le passage de tests médicaux et psychologiques. Il a des questions bien précises relativement au passage de ces tests, ainsi qu’à l’obtention du permis de conduire tant théorique que  pratique. Il ne parvient pas à obtenir des réponses à ses questions auprès des instances compétentes.

L'assuré explique la situation à son courtier LAR et souhaite qu'un avocat soit nommé. Obtenir à nouveau un permis de conduire n’entre pas dans le champ d’application du volet défense pénale d’un contrat PJ ;  dès lors une assistance par un avocat n'est pas envisageable.   

Pour tout de même aider l'assuré, le courtier fait appel à un juriste spécialisé de LAR. Il parvient ainsi à obtenir toutes les réponses aux questions de l'assuré. Grâce à la proactivité et à la serviabilité de son courtier, l'assuré a ainsi bénéficié d'une aide optimale même  s'il n'y avait en réalité aucune couverture dans ce domaine.