IMAGINONS ..

… vous vous rendez au supermarché avec toute votre famille. En regagnant votre voiture après avoir fait vos courses, vous constatez qu’en jouant avec un caddie, un enfant a rayé la carrosserie de votre voiture sur toute sa longueur. Son père présente ses excuses …mais refuse de payer.

LAR va désigner un expert, payer ses honoraires et récupérer le montant du sinistre auprès de l’assurance familiale de la partie adverse… ou du responsable lui-même.

… le tribunal vous poursuit pour avoir roulé à 79 km/h alors que la limite était de 50 km/h.

Vos frais d’avocat atteindront vite 700 à 1000 euros... Mais c’est LAR qui les prend à sa charge.

… vous heurtez un muret dans un parking. Votre assureur en omnium refuse de vous indemniser, prétendant que les dommages ont une autre origine. Bien que notre expert confirme votre version, votre assureur campe sur ses positions.

Devant le tribunal, et avec l’aide d’un avocat de votre choix, nous obtenons enfin une indemnisation pleine et entière. Les frais d’expert et d’avocat peuvent vite dépasser les 2000 euros. C’est une somme que nous prenons également à notre charge.

… vous passez chez votre garagiste pour un petit entretien. Or, il s’avère par la suite qu’il a négligé de faire le plein d’huile, et votre bloc moteur est endommagé.

Nous désignons un expert pour évaluer le dommage; le montant est élevé car tout le moteur est à remplacer. Nous veillons à ce que ces frais soient à la charge du garagiste, la réparation sera contrôlée par l’expert. Les honoraires de ce dernier sont payés par LAR.

… durant une randonnée en vélo, une voiture vous heurte et c’est la chute. Vous devez vous rendre à l’hôpital pour vous faire soigner, et votre vélo est irrécupérable.

Nous veillons à ce que l’assureur du conducteur qui vous a percuté assume les dommages et les frais médicaux résultant de votre blessure. Avec le concours d’un médecin-conseil, nous faisons procéder à une estimation correcte de vos lésions et de leurs conséquences, et nous veillons à ce que vous obteniez une indemnisation complète, en allant en justice si nécessaire. Dans ce cas, les coûts peuvent rapidement se chiffrer en milliers d’euros, et réduire sensiblement les indemnités que vous avez perçues... sauf, bien entendu, si vous disposez d’une assurance assistance juridique qui couvre les frais des experts, médecins-conseils, avocats et tribunaux.