Le courtier

Une déclaration circonstanciée demeure nécessaire. Sur cette base, le gestionnaire de dossier de LAR vérifiera dans un premier temps si le conflit est couvert par les garanties d’assurance. Ensuite, il vérifiera si : 

  • aucun règlement amiable n’est possible ;
  • les parties manifestent clairement leur volonté de résoudre leur différend ;
  • aucune procédure judiciaire n’a encore été engagée ;
  • il n’a encore été fait appel à aucun avocat ;
  • la médiation a des chances de réussir.

Le gestionnaire de dossier de LAR téléphone au courtier pour discuter de la portée des garanties et lui demander si le client est réellement disposé à entamer une procédure de médiation. On convient ensuite du médiateur agréé le plus adapté. Le courtier peut en informer le client et lui expliquer le déroulement de la procédure de médiation, après quoi LAR confie la mission concrète au médiateur.